Les 10 commandements du e-formateur

Vous êtes un expert dans votre domaine et vous souhaitez partager votre expertise à travers une e-formation... C'est simple ! Tout expert ayant un minimum de sens de la pédagogie peut sans nul doute animer une formation présentielle pendant toute une journée avec un simple tableau blanc et un feutre. Nous comprenons aisément qu'il ne peut en être ainsi pour la formation à distance asynchrone pour laquelle le formateur n'est par définition pas simultanément connecté avec les apprenants. Oui ! Tout expert, quelque soit son domaine, peut tout à fait proposer une formation en ligne à condition de respecter quelques règles d'Ingénierie Pédagogique Multimédia.

I - Bien définir les objectifs pédagogiques tu devras !

Les objectifs pédagogiques sont le point de départ de toute formation. Quelles compétences souhaitons nous que les apprenants acquièrent grâce à la formation ?

Les objectifs pédagogiques doivent être définis sous la forme :  » A la fin de la formation, l’apprenant sera capable de :  » suivi d’une ou plusieurs phrases (idéalement 3) débutant par un verbe d’action.
Il va sans dire que savoir et connaître ne sont pas des verbes d’action. Si je cale sur le bon verbe et que seulement ces 2 derniers me viennent en tête, je me pose la question de « pourquoi faire ».

Par exemple :
« connaître les types de fractures » deviendra « identifier les différents types de fractures ».
« connaître la terminologie » deviendra « utiliser la bonne terminologie »

II - Du temps formateur tu prévoiras !

 

Une formation peut tout à fait se dérouler sans formateur grâce au recours à des exercices auto-corrigés ou corrigés par l’ordinateur (QCM et autres). La plus-value d’une formation réside cependant à la présence humaine pendant la formation : la présence du formateur ou à minima la présence d’autres apprenants pour échanger. L’idéal étant l’addition des 2.

Vous l’aurez compris, nous ne parlons pas ici du temps formateur pour créer la formation mais du temps formateur pour animer la formation, suivre les apprenants et répondre à leurs questions… Le minimum syndical est de 30 minutes par semaine pour répondre aux questions. Évidemment, ce temps est à mettre en cohérence avec la taille de la cohorte d’apprenants.

La plupart du temps lorsqu’une entreprise ou un hôpital me dit : « on a déjà essayé le e-learning, ça ne marche pas », il s’agissait de modules diaporama+QCM sans intervention humaine et correspondant au niveau le plus basique de la pédagogie en ligne.

III - Le temps apprenant tu estimeras !

Cela paraît évident en le disant mais de nombreux néo-e-formateurs se lancent dans la création de leur cours sans avoir défini le temps que vont devoir passer les apprenants sur la formation. Ce temps est d’ailleurs parfois imposé par des contraintes extérieures.

Cela va fortement impacter la pédagogie et le type d’activité que nous allons demander aux apprenants.

A titre d’exemple pour enseigner une notion simple :

Si le temps est court, nous allons vers du transmissif simple (voilà ce qu’il faut savoir!)

Si le temps est plus long, nous allons pouvoir aller vers du constructivisme (demander aux apprenants faire des recherches et des expériences pour déduire ce qu’il faut savoir et ainsi construire leur savoir)

Il convient donc de trouver le bon équilibre entre les objectifs pédagogiques (encore eux) et le temps imparti pour les atteindre.

Nous parlons ici du temps que l’apprenant passera pour se former et pas du temps qu’il passera sur la plateforme de formation. Il ne suffit pas de mettre bout à bout l’ensemble des ressources multimédias mais de prendre également en compte, le temps de réflexion, d’activités pratiques, etc

IV - Le scénario pédagogique tu formaliseras !

C’est sûrement le chapitre le plus important de tout le processus de création de la formation.

 

Il s’agit à minima de lister toutes les activités que vont faire les apprenants pendant la formation. Il convient également de définir si certaines actions sont dépendantes d’autres (visionner une vidéo avant de répondre à un QCM par exemple). Comme nous parlons d’activités (d’actions que l’apprenant doit exécuter), chacune est décrite par un verbe d’action (lire un texte, visionner une vidéo, répondre à un questionnaire, rédiger un devoir…).

En regard de chaque activité, nous allons pouvoir définir les ressources nécessaire à la réalisation de l’activité. Si l’activité est : »lire le document A », la ressource associée est : « le document A » ou encore si l’activité est : « se présenter sur le forum », la ressources est « le forum ».

Il existe de nombreuses façons de décrire un scénario pédagogique mais la plupart du temps, un simple tableau fera l’affaire (avec une colonne pour le nom de l’activité, une colonne pour la ou les ressources associées et une colonne pour définir une éventuelle dépendance).

Idéalement, un bon scénario à l’instar d’un scénario de film ou de pièce de théâtre va décrire réellement tous les acteurs (même le formateur) et leur rôles à respectifs… Mais si déjà les activités de l’apprenant sont décrites c’est déjà pas mal du tout.

V - Les ressources tu décriras !

Le scénario pédagogique nous a permis d’établir la liste de toutes les ressources nécessaires à la mise en œuvre du dispositif d’apprentissage. Il s’agit maintenant de décrire chacune d’elle, d’en rédiger le storyboard.

Certaines ressources simples comme des textes à lire n’ont pas nécessairement besoin d’un storyboard. D’autres ressources plus complexes, comme des vidéos ou des animations, nécessitent la rédaction d’un storyboard qui va décrire la ressource à développer.

Vous songez à digitaliser votre formation ?

Rendez-vous ici pour retrouver notre méthodologie et nos conseils.

VI - L'ergonomie du dispositif tu favoriseras !

Maintenant que toutes les ressources nécessaires à la mise en place du dispositif de formation sont réalisées, il faut mettre en œuvre le scénario pédagogique que nous avons décrit précédemment.

Si le scénario a bien été décrit, la mise en ligne de la formation est assez simple et rapide. C’est le moment de faire preuve d’empathie et de ne pas négliger tout ce qui va faciliter la vie de l’apprenant et leur expérience dans votre formation en ligne.

Il ne faut pas perdre de vue que l’apprenant se retrouve tout seul devant son poste de travail et qu’il aura besoin d’être accueilli, de se repérer dans le temps et dans l’espace.

L’ergonomie de l’espace de formation est très importante pour ces raisons. Les critères ergonomiques de Bastien et Scapin décrivent des règles importantes en termes d’ergonomie du web… Ils s’appliquent tout autant à une formation en ligne.

Pour cette raison, il est important de prévoir lors du scénario un dispositif d’ouverture (comment débute la formation) ainsi qu’un dispositif de clôture (comment se termine la formation).

VII - Comme un apprenant, le test de ton cours tu feras !

Nous avons beau nous imaginer à la place d’un apprenant pour lui proposer un environnement d’apprentissage performant, le seul moyen efficace de tester la formation est de réellement la suivre en tant qu’apprenant. De cette manière vous pourrez réellement expérimenter votre scénario pédagogique et les comportements des différentes ressources que vous aurez paramétrées.

Par exemple, vous pourrez bien vérifier qu’une ressource n’est visible qu’une fois une autre activité est validée ou encore vous pourrez bien vérifier que le quiz est bien accessible seulement pour 3 tentatives, etc…

VIII - La conduite du changement tu considéreras !

Selon le contexte dans lequel va se dérouler votre formation, il est très important de considérer la notion de conduite du changement.

Si votre cours est dans le cadre d’une démarche volontaire des apprenants, cela va se passer sans problème.

Par contre, si votre cours est une commande : s’il est à destination d’une population qui sera invitée à venir se former (par exemple à destination de chirurgiens pour valider leur obligation de formation à la radioprotection du patient ou encore des infirmières d’un service pour se former à une procédure spécifique), alors là la conduite du changement est indispensable.

Nous pouvons être sûrs que dans ce cas, la majorité des apprenants ne viendra pas se former. Au-delà des éventuelles réticences potentielles liées à la formation en ligne, ils ne viendront pas simplement car ils n’en ont pas l’habitude.

La communication en amont de la session de formation, l’explication du déroulement sont tout simplement indispensables. Et qui plus est il convient de communiquer de plusieurs façon via plusieurs vecteurs car c’est humain, chacun à son propre canal efficace de réception de l’information.

La préparation psychologique indispensable des apprenants repose sur 3 piliers : la communication, la communication et la communication.

IX - Le suivi des apprenants tu assureras !

Comme nous l’avons déjà vu, la place du formateur est très importante durant toute la durée de la formation. Les apprenants ont besoin de voir qu’un formateur est là virtuellement pour les accompagner.

 

Idéalement le suivi se veut personnalisé. Un petit message de félicitation lors de la validation d’un test ou de la remise d’un devoir, un rappel d’une échéance à venir, ou encore un message sur le forum proposant aux apprenants des lectures ou des ressources additionnelles sont autant d’éléments qui font vivre le cours et qui proposent aux apprenants une expérience d’apprentissage enrichie et qualitatif.

X - Le feedback des apprenants tenir compte tu devras !

 

Même en s’étant mis complètement dans la peau d’un apprenant pour tester le cours, le seul regard qui compte est celui des apprenants. Il est primordial de se mettre à leur écoute et de prendre en compte toutes leurs remarques (spécialement celle que nous n’avons pas envie d’entendre) pour améliorer le dispositif de formation tant sur le fond que sur la forme.

Si vous suivez ces 10 recommandations, vous êtes prêts à éveiller le e-formateur qui sommeille en vous et à faire partager votre expertise de professionnel de santé au plus grand nombre.

Si vous suivez ces 10 recommandations, vous êtes prêts à éveiller le e-formateur qui sommeille en vous et à faire partager votre expertise de professionnel de santé au plus grand nombre.

Partager ce contenu

Abonnez-vous à notre newsletter !​

Recevez gratuitement notre newsletter centrée autour de la formation et de la gestion des compétences.
Régulièrement, retrouvez dans votre boite mail :

D'autres articles

Contenus pédagogiques

« Boostez vos Formations avec la Médiatisation Pédagogique en E-learning »

Découvrez la médiatisation pédagogique dans l’e-learning, une approche qui exploite le pouvoir des supports multimédia pour améliorer l’engagement et l’assimilation des connaissances des apprenants. Cet article met en évidence son importance, les pratiques efficaces pour sa mise en œuvre et comment elle peut améliorer la qualité et l’efficacité de vos formations en ligne. Embrassez le futur de la formation avec la médiatisation pédagogique.

Bonnes pratiques

Moodle et DPC : Révolutionnez la Formation Continue dans la Santé

Découvrez comment le développement professionnel continu (DPC) transforme la formation dans le secteur de la santé. Cet article discute des défis que rencontre la formation continue, du rôle des plateformes LMS comme Moodle™ et de comment ces dernières peuvent révolutionner le DPC dans le secteur de la santé. L’article met également en avant des exemples concrets de réussite et donne des clés pour mieux adopter Moodle™ dans son processus de formation continue.

Téléchargez gratuitement notre ebook

Nos 15 clés pour réussir la transformation digitale de votre offre de formation.

Abonnez-vous à notre newsletter

Découvrez une fois par mois nos clés pour faire vivre votre plateforme et accompagner vos apprenants.