Articles

télémédecine

Une fondation dédiée à la télémédecine

Un nombre croissant d’établissements de santé de petite taille souhaiteraient se lancer dans la télémédecine afin d’assurer la continuité des soins pour leur bassin de population. La Fondation Française de Télémédecine (FFTLM) pourra bientôt leur proposer une aide financière dans la réalisation de leurs projets.

La FFTLM verra le jour en juillet 2013 en région Aquitaine, à l’initiative de Mickaël Chaleuil, qui en sera le président. Cette nouvelle structure, qui recevra le soutien de la Fondation de France, et sera susceptible de collaborer avec d’autres instances dédiées à la télémédecine, viendra en aide aux établissements hospitaliers et médico-sociaux désireux de développer des projets dans ce domaine, mais ne pouvant pas les mener à bien, faute de financements.

La Fondation qui a besoin d’un apport initial de 200.000 euros, cherche des mécènes. Elle travaillera aussi en partenariat avec les autorités. “Les budgets nationaux et régionaux demeurent trop faibles pour pérenniser des projets de télémédecine. La FFTLM a un objectif de collaboration avec les ARS, les conseils régionaux et généraux”, ajoute Mickaël Chaleuil.

Elle espère lancer son premier appel à projets en septembre. Un collège d’experts (directeurs d’établissements, médecins, experts en télémédecine…) sera mis en place afin d’évaluer les dossiers présentés. Ceux qui seront retenus pourront être financés intégralement ou en partie par la Fondation. “Nous espérons accompagner financièrement et humainement notre premier projet au début 2014”, précise le responsable.

La FFTLM veut aussi porter des travaux de recherche, en partenariat avec des universités, afin de favoriser l’innovation dans ce domaine.

Le comité exécutif est composé de :
Mickaël Chaleuil : Chef de projet en télémédecine ;
Dr. Jacques Nogaro : Néphrologue à la clinique Delay à Bayonne (64);
Pr. Nathalie Salles : Gériatre au CHU de Bordeaux (33) ;
Dr. Dary : Cardiologue au CH de Saint-Yrieix-la-perche (87) ;
Dr. Sapène : Pneumologue à Bordeaux (33) ;
Maryse Delibie : Directrice du CH de Ribérac et de l’EHPAD la porte d’Aquitaine (24) ;
Catherine Le Nevé : Directrice d’ Ehpad à Bardos (64) ;
Céline Jarles : Consultante en communication ;
Thierry Dimbour : Directeur du CREAHI d’Aquitaine ;
Sont aussi présents un économiste de la santé et un représentant des patients. /mb