Articles

e-learning

Ne pas opposer e-learning et formation présentielle

Comme le précise Lilian HUGUES notre ingénieur Pédagogique Multimédia dans une interview pour la revue professionnelle Manip Info, il est important de ne pas opposer les formations utilisant les outils de la formation à distance (e-learning) et les formations en présentiel classiques (formation présentielle).

Ce sont des dispositifs tout à fait complémentaires.

Ce qui ressort de cet article est également le fait que la réussite d’une formation à distance passe par une scénarisation faisant la part belle aux interactions entre les apprenants et le formateur et entre apprenants.

article-mi-juilet-2013

Eticeo – Article Manip Info – Hors série Juillet 2013

L’e-learning est devenu l’alpha et l’oméga de la formation, la solution à tous les problèmes et, par-dessus tout, une dimension incontournable pour toute entreprise digne de ce nom : tout le monde veut son LMS, ses modules scormés, son dispositif multi-device adaptatif et pédagogico-ludique. L’e-learning est désormais à la formation professionnelle ce que PowerPoint est devenu à tout rassemblement de collaborateurs, que ce soit pour parler des résultats de la boîte, des projets à venir, de l’expansion d’un bâtiment ou du cadeau d’anniversaire du consultant de l’année : obligatoire.

Très adaptables au mode de vie mobile, les formations proposées en e-learning peuvent être consultées de partout, dans la salle d’attente de son médecin, dans les transports, entre deux rendez-vous ou tranquillement à son propre bureau, à l’aide d’une simple tablette ou d’un smartphone. Les solutions mobile learning gagnent d’ailleurs du terrain, permettant de travailler à son rythme, en toute autonomie, en fonction de ses impératifs.

D’un point de vue logistique, les entreprises y voient également une force de frappe bien plus pratique et efficace : ici nul besoin de mobiliser toute une équipe sur les mêmes horaires, ni de grever son budget en louant un espace de formation. Dans un contexte de compétitivité des entreprises et de digitalisation où il est nécessaire de former ses collaborateurs régulièrement pour les faire monter en compétences, l’e-learning offre une liberté de format incontestable.

formation en ligne

E-learning et formation présentielle. En matière de mémorisation et de transmission de savoirs par exemple, un dispositif e-learning peut offrir des résultats bien meilleurs et les solutions numériques à base

Pourquoi ne pas opposer e-learning et formation présentielle

Cela signifie-t-il pour autant que la formation présentielle a fait son temps ? Pour beaucoup, il demeure important de garder un contact physique, en ce qui concerne l’accompagnement et le partage d’expérience. C’est d’ailleurs tout l’enjeu de la formation en présentiel : elle augmente le sens de la communauté et le soutien entre les apprenants. Les échanges avec un professeur ou un formateur restent importants dans l’apprentissage, mettant sur le devant de la scène l’utilité de l’interactivité.

mooc

Mooc coté apprenant

Aujourd’hui, nous entendons souvent parler de MOOC (Massive Open Online Course) sans jamais savoir de quoi il en retourne exactement.

Cet excellent reportage de Ivan Macaux nous montre de l’intérieur comment se passe un MOOC du côté de l’apprenant.

En quelques minutes, la vidéo nous démontre tout l’investissement qu’il est nécessaire pour suivre un MOOC. Un exemple de ce que doit être une formation… pas un simple diaporama en ligne avec un simple QCM.

Qu’est ce qu’un MOOC ?

Un MOOC – attention, il faut prononcer mouk – est un cours accessible en ligne via internet.

C’est l’acronyme de :

Massive :  car il y a un grand nombre de participants –nous avons testé un cours où nous étions plus de 170 000 personnes !
Online : en ligne, donc accessible depuis n’importe quel support disposant d’une connexion internet
Open : ouvert à tous, sur une période déterminée, et gratuit
Course : c’est un cours en ligne, proposés par des universités ou écoles célèbres (Stanford, HEC, Polytechnique,etc.)  ou par des prestataires moins connus.

Comment s’inscrire ?

Je te propose un visuel qui explique les étapes du processus d’inscription, variable selon les plateformes. L’inscription est aussi simple que sur n’importe quel site internet. Le plus compliqué est de choisir le bon cours!

mooc

Les Mooc avenir de la formation ?

Mooc. L’enseignement à distance expliquée par le menu et vulgarisée par Guillaume Erner dans son émission Service Public. A noter une très bonne explication notamment de ce qu’est la pédagogie en ligne aujourd’hui par Matthieu Cisel spécialiste des Mooc.

Nous vous invitons à écouter ou réécouter cette émission.

Nous retiendrons surtout que l’enseignement en ligne n’est pas seulement un accès à des vidéos en ligne mais doit prévoir des interactions importantes entre les apprenants et le formateur d’une part et entre apprenants d’autre part.

Les MOOCs, prémisses d’une révolution digitale

Les MOOCs sont logiquement proposés essentiellement en anglais, et réalisés par des établissements « d’élite » comme Stanford, le MIT, Harvard ou encore Northwestern University. Les universités Nord-américaines sont largement en tête de course mais la démocratisation et la croissance folle de ce concept amène des établissements du monde entier à proposer leur propre MOOC : IE Business School, HEC Paris, National University of Singapore, Tel Aviv University, Ecole Polytechnique, etc.

Les MOOCs font apparaître quelques points intéressants à la fois pour les étudiants et les établissements d’enseignement et les organismes de formation. Le succès de ces nouveaux cours montre l’importance et les enjeux que représente l’enseignement dans les différentes zones du monde.

Les MOOCs sont en première ligne d’une transformation dans le monde de l’enseignement, passant par des technologies digitales. La gratuité du contenu tend également à bouleverser les codes, rendant les cours d’universités et les professeurs prestigieux accessibles librement. Il s’agit donc d’un changement digital d’une part et économique d’autre part.

L’essentiel en quelques points :

  • Les MOOCs sont perçus comme des compléments d’enseignements, mais encore insuffisants pour remplacer les modes d’enseignements traditionnels,
  • Les utilisateurs sont en grande majorité des adultes, déjà titulaires d’un niveau licence ou plus,
  • Nécessité pour les organismes de formations de se préparer à une révolution digitale qui se faisait attendre et dont les MOOCs ne sont que la base.
Scorm

Vers la fin du Scorm ?

Le standard le plus répandu aujourd’hui (Scorm) repose forcément sur un endroit unique : le LMS qui héberge les formations. On voit tout de suite la limitation qu’un tel model impose. ADL[1] (à l’origine du scorm) et AICC (à l’origine du standard du même nom) entre autres travaillent aujourd’hui sur un nouveau standard qui prend en compte le fait que les apprenants effectuent des apprentissages dans de nombreux contextes.

Après plusieurs versions beta, cette nouvelle norme a été publiée dans sa version 1 le 26 avril dernier. 

Autrement appelée Experience API, Tin Can API est appelée à remplacer Scorm qui s’avère assez rigide et prend difficilement en compte notamment les apprentissages présentiels et/ou informels.

Cette nouvelle norme vise à lever les restrictions des standards existant jusqu’alors. Elle va notamment permettre d’enregistrer :

  • Les apprentissages mobiles
  • Les simulations
  • Les mondes virtuels
  • Les serious games
  • Les apprentissages par l’expérience
  • Les apprentissages collaboratifs
  • Les apprentissages dans le monde réel

L’API va ainsi capturer les activités qui ont lieu dans le cadre d’expériences d’apprentissage beaucoup plus variée. Une large gamme de systèmes peut communiquer en toute sécurité avec un vocabulaire simple qui capte les flux d’activités.


[1] ADL. 2011. Training & Learning Architecture (TLA):. adlnet.gov. [En ligne] 2011. [Citation : 20 Mars 2013.] http://www.adlnet.gov/tla/tin-can

formation

E-Formation

Sur l’invitation de l’AFPPE, ETICEO Santé a pu présenter lors des Journées Françaises de Radiologie 2012, une vision sur la thématique des nouveaux aspects de la formation continue en lien avec les réformes et les évolutions réglementaires.

Vous pouvez retrouver le lien vers la présentation vocalisée de Lilian HUGUES, responsable de l’activité Ingénierie Pédagogique Multimédia (IPM) chez ETICEO.

La e-formation, une réponse à l’obligation de formation ?

Formation en ligne

La formation en ligne est une des technologies de l’information et de la communication pour l’éducation (TICE), intégrée dans la cyberculture. C’est aussi un des éléments et enjeux de ce que certains, comme M. Toupin, désignent comme le « cybermarché de la formation », marché évalué selon la commission européenne à plus de deux milliards de dollars en 20004.

Près de 80 % des ressources en ligne viennent aujourd’hui des États-Unis, pour les logiciels, de produits et services multimédias éducatifs destinés à la formation et à l’éducation mais une part importante de ces services se construit hors des services marchands (dans les campus virtuels, les espaces virtuels européens du programme Socrates (Comenius, Erasmus, Minerva, Lingua, Grundtvig), ou par exemple via Moodle ou les outils de la Wikimedia Foundation et beaucoup d’autres initiatives dans le monde).

moodle

Moodle – Un tour d’horizon des outils pédagogiques en ligne indispensables

Moodle est sans conteste une plateforme incontournable quand il s’agit de LMS open source.

Il bénéficie d’une communauté déjà très active et sans cesse grandissante.

Nous sommes d’ailleurs à quelques jours de la grand messe annuelle du Moodle Moot qui se déroulera cette année à Nimes du 20 au 22 juin 2012 : http://moodlemoot2012.unimes.fr/

moodle

Parmi les acteurs très productifs de cette communauté, nous pouvons saluer les membres du MoodleLab qui tiennent à jour une cartographie très détaillée des outils permettant de donner toute sa puissance à la plateforme Moodle. Un excellent travail qui mérite d’être salué.

Nous ne saurons que trop vous inviter à visiter cette carte heuristique : “Enrichir mon cours Moodle avec les outils du web”

Moodle en trois paragraphes

Le cœur de ce LMS est composé de cours contenant diverses ressources et activités. Il y a environ 20 différents types d’activités disponibles (forums, glossaires, wikis, devoirs, tests, sondages, lecteurs de scorm, bases de données, etc.) et chacune d’entre elles peut être largement paramétrée. L’atout principal de ce modèle basé sur des activités est de pouvoir combiner les activités dans des séquences et des groupes, qui peuvent vous aider à guider les participants dans leur parcours d’apprentissage. Ainsi, chaque activité peut s’appuyer sur les résultats des précédentes.

Il existe nombre d’autres outils simplifiant la création de communautés d’apprentissage, incluant les blogs, la messagerie instantanée, la liste des participants, etc., ainsi que des outils utiles comme la notation, les rapports, l’intégration avec d’autres systèmes, et ainsi de suite.

Pour en savoir plus sur Moodle, voir https://moodle.org/, et particulièrement l’espace de la communauté des utilisateurs francophones Moodle en français, ainsi que celui de la communauté principale, Using Moodle (en anglais). Venez y participer et vous trouverez certainement rapidement des informations intéressantes. Les développeurs et les utilisateurs sont volontairement amenés à se côtoyer dans les mêmes forums. Un autre endroit intéressant est la documentation en ligne qui est un site wiki communautaire.