Articles

Scorm

Vers la fin du Scorm ?

Le standard le plus répandu aujourd’hui (Scorm) repose forcément sur un endroit unique : le LMS qui héberge les formations. On voit tout de suite la limitation qu’un tel model impose. ADL[1] (à l’origine du scorm) et AICC (à l’origine du standard du même nom) entre autres travaillent aujourd’hui sur un nouveau standard qui prend en compte le fait que les apprenants effectuent des apprentissages dans de nombreux contextes.

Après plusieurs versions beta, cette nouvelle norme a été publiée dans sa version 1 le 26 avril dernier. Content

Autrement appelée Experience API, Tin Can API est appelée à remplacer Scorm qui s’avère assez rigide et prend difficilement en compte notamment les apprentissages présentiels et/ou informels.

Cette nouvelle norme vise à lever les restrictions des standards existant jusqu’alors. Elle va notamment permettre d’enregistrer :

  • Les apprentissages mobiles
  • Les simulations
  • Les mondes virtuels
  • Les serious games
  • Les apprentissages par l’expérience
  • Les apprentissages collaboratifs
  • Les apprentissages dans le monde réel

L’API va ainsi capturer les activités qui ont lieu dans le cadre d’expériences d’apprentissage beaucoup plus variée. Une large gamme de systèmes peut communiquer en toute sécurité avec un vocabulaire simple qui capte les flux d’activités.

 


[1] ADL. 2011. Training & Learning Architecture (TLA):. adlnet.gov. [En ligne] 2011. [Citation : 20 Mars 2013.] http://www.adlnet.gov/tla/tin-can