Articles

formation

Les apports de la e-formation

Cet article publié dans la revue Manip Info N° 56 de décembre 2012 résume assez bien la présentation de Lilian HUGUES pendant les JFR sur la thématique de la e-formation ainsi que la position d’Eticeo sur la question.

Les apports de la e-formationMessages à retenir

 

  • La e-formation n’est pas l’ennemie de la formation présentielle mais vient en complément.
  • Le e-learning permet l’accès à la formation au plus grand nombre.
  • Il faut que les services s’équipent des outils adéquats.
  • Les outils ne font pas tout ! Les formations doivent être animées par les formateurs.
  • Chacun doit se sentir le droit de proposer du contenu de formation en respectant des procédures précises.

 

Résumé

Pour répondre à l’obligation légale de formation induite par le DPC, la formation à distance va permettre de donner accès à la formation au plus grand nombre. Encore faut-il avoir de bons outils pour accéder à ces formations.

Contrairement aux idées reçues, la e-formation implique une scénarisation pédagogique précise ainsi qu’un véritable suivi des apprenants par les formateurs. Les outils seuls ne suffisent pas. Seules des procédures adaptées à ce nouvel environnement de travail, vont permettre aux communautés de pratiques de devenir des communautés d’apprentissages au sein desquelles la circulation du savoir est favorisée.

formation

E-Formation

Sur l’invitation de l’AFPPE, ETICEO Santé a pu présenter lors des Journées Françaises de Radiologie 2012, une vision sur la thématique des nouveaux aspects de la formation continue en lien avec les réformes et les évolutions réglementaires.

Vous pouvez retrouver le lien vers la présentation vocalisée de Lilian HUGUES, responsable de l’activité Ingénierie Pédagogique Multimédia (IPM) chez ETICEO.

La e-formation, une réponse à l’obligation de formation ?

Formation en ligne

La formation en ligne est une des technologies de l’information et de la communication pour l’éducation (TICE), intégrée dans la cyberculture. C’est aussi un des éléments et enjeux de ce que certains, comme M. Toupin, désignent comme le « cybermarché de la formation », marché évalué selon la commission européenne à plus de deux milliards de dollars en 20004.

Près de 80 % des ressources en ligne viennent aujourd’hui des États-Unis, pour les logiciels, de produits et services multimédias éducatifs destinés à la formation et à l’éducation mais une part importante de ces services se construit hors des services marchands (dans les campus virtuels, les espaces virtuels européens du programme Socrates (Comenius, Erasmus, Minerva, Lingua, Grundtvig), ou par exemple via Moodle ou les outils de la Wikimedia Foundation et beaucoup d’autres initiatives dans le monde).